Partagez
 

 Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora K. Johnson
Sora K. Johnson

« Proud as Moose »


Messages : 7
Date d'inscription : 23/05/2012

Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Empty
MessageSujet: Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]   Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Icon_minitimeMer 23 Mai - 23:17

Si la plupart des jeunes Cheyenne trouvaient les ballades en forêt complètement ringardes et démodées, il y avait bien une âme dans la petite ville d'Ahoti qui pensait le contraire. Véritable petite fille de la nature, et avide de découvertes, Sora Johnson aimait parcourir ces grandes étendues boisées afin de faire ce qu'elle appelait un bon bain de verdure.
En général, elle était seule à s'aventurer si loin dans la forêt avec son chien Unkas, un magnifique husky au pelage noir et blanc avec de magnifiques yeux bleus. Personne n'arrivait à faire obéir aussi bien la bête que sa jeune maîtresse. C'était sa grand-mère qui le lui avait offert pour ses huit ans.

Mais que venait faire ici une jeune femme seule ici, n'avait-elle pas peur de se faire attaquer par une bête sauvage ou un rôdeur? En général la belle répondait pas la phrase suivante en souriant doucement: "Il n'y a que les victimes qui se font attaquer."

Ce qui était sûr, c'était qu'elle ne doutait de rien! Et puis les esprits de la forêt protégeaient les coeur purs. Alors...pas de quoi avoir peur n'est-ce pas? Sora était convaincue qu'il ne lui arriverait rien ici sauf si elle faisait l'imbécile.
Il faisait gris aujourd'hui et guère chaud, Sora avait du ressortir son habituelle veste de couleur kaki légèrement doublée. Il s'agissait de ne pas attraper froid!

Dans une de ses poches il y avait quelques biscuits pour son chien et pour elle et puis à son cou, Sora avait son habituel appareil photo. Jamais la demoiselle ne sortait sans celui-ci. Car d'une c'était son métier de photographier des paysages pour des revues diverses mais aussi parce que c'était son hobby favori. Et de deux, en forêt il y avait toujours beaucoup de choses à prendre en photo, et puis on pouvait tomber parfois sur des moments insolites qu'il fallait immortaliser sur la "pellicule."

Ses longs cheveux châtain foncés étaient balayés par le vent qui s'était levé progressivement. Sora aimait ça...cela lui donnait l'impression d'être libre et légère comme l'air. On pouvait entendre le cliquetis que son appareil dans le silence. Et puis à un moment, son chien Unkas se mit à aboyer au loin, provoquant l'étonnement de sa jeune maîtresse.

"Unkas chut! Ca suffit."


Dit-elle avec son habituel air calme. Mais pour une fois son chien n'obéit pas à ses ordres et partit en courant en direction du nord. La jeune femme se releva alors puis lui courut après pour le faire revenir. Vraiment ce chien faisait parfois ce qu'il lui plaisait.

"Unkas vient ici!"


Dit-elle en sautant par dessus une vieille buche pourrit par l'humidité. Lorsqu'elle rejoignit le canidé, la jeune femme n'était plus seule. En face d'elle et de son chien, il y avait un jeune homme. Le jeune garagiste qui l'avait aidé à réparer sa voiture en l'aidant à changer deux pneus de sa voiture...celui qui s'appelait comme le fils à papa du maire: Jeremiah. Sora trouvait ce jeune homme tout à fait sympathique, dommage qu'il porte le nom de l'autre "tête de gland".
Quant elle pensait que c'était cet espèce de fils de traitre qui l'avait sauvé il y a de ça neuf ou dix ans tandis que l'eau l’engloutissait. Enfin, ce qui était fait était fait, on ne pouvait plus revenir en arrière.

"Salut..."


Ajouta t'elle à l'encontre du jeune homme. Elle se demandait bien ce qu'il pouvait faire ici.

"Qu'est-ce que tu fais là? T'es perdu?"


Sora était très étonné de voir un tel type dans cet endroit qu'elle croyait être la seule à fréquenter. C'était plutôt une bonne surprise en fait bien qu'elle préférait de loin se promener seul.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremiah R. Kane
Jeremiah R. Kane

« »


Messages : 31
Date d'inscription : 21/05/2012

Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]   Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Icon_minitimeJeu 24 Mai - 15:18


Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Tumblr_m1dvydmIkT1qfvzyf

Je m'aperçois qu'on peut être nostalgique du présent
« I'm sorry but i meant to say many things along the way. So this one's for you. Isn't it strange the way things can change ? The life that you lead turned on its head. Suddenly someone means more than you felt before, her house and its yard turns into home. The time that it took writing words for my book seems to have broken in half. The gate that i shut last time i got hurt seems to have opened itself. Oh the world its spinning now its trying to catch me up and tell me to appreciate the here and now. » James Carrington.

Je ne savais pas ce qui m’avait décidé à aller me promener dans les bois. Le silence qui emplissait ma maison ? L’impression d’être à l’étroit là bas et de ne pas savoir comment respirer entre quatre murs ? J’avais oublié le pourquoi de cette balade, mais je vivais avec délivrance ses bienfaits. Les oiseaux chantaient dans les arbres, les animaux sur leur territoire n’avaient pas peur, j’étais un inconnu ici. J’étais un étrange, un indésirable qui passait brièvement avant de leur laisser retourner à leur quiétude. Marchant sans un mot, je me baladais mes mains dans mes poches. Le temps n’était pas au beau fixe, je devais même avouer qu’il faisait légèrement frisquet, le soleil s’était caché derrière les nuages prenant un jour de congé n’offrant pas aujourd’hui au paysage ses couleurs d’été. M’allumant une clope, après une bonne heure de marche, j’avais retiré ma veste réchauffé par l’exercice que j’avais. Fumant tranquillement, je repartais une fois ma cigarette consumé et après avoir bien vérifié qu’il ne restait aucune braise. Beaucoup d’incendies de forêt démarrait à cause d’une clope encore allumé, être la cause d’un pareil évènement m’arracherait surement plus d’un regret.

Reprenant ma marche, je pensais à mon père et son sale caractère buté. J’aurais aimé lui faire changer d’avis, mais je n’en avais pas le pouvoir, malheureusement. Je pouvais faire bien peu de chose, je n’avais aucune légitimité chez les Cheyennes, être le fils du maire m’offrait même un statut de paria, mais en même temps, je semblais indifférer le reste de la population d’Atohi. Je n’avais ni un pied dans cette ville, ni un pied dehors. La seule chose qui devait me faire rester ici était sans aucun doute l’amour que je portais pour mes origines, pour ces bois, les environs et cette nature qui était toujours présente. Un amour que ma mère m’avait transmisse, un amour qu’elle n’avait pas reprise en s’en allant.

Sans savoir combien de temps s’était écoulé, je remarquais que je m’étais éloigné des sentiers battus plus que ce que je l’avais prévu. Tournant sur moi-même, je me demandais où je pouvais bien être. Les bois s’étendaient sur des kilomètres et je pouvais être n’importe où à cet instant. J’aurais dû songer à ne pas trop m’éloigner des chemins tracés pour les touristes et marcheurs du dimanche. Je le savais bien, mais je n’en faisais jamais qu’à ma tête. Il y avait des jours comme ça où je me trouvais particulièrement peu intelligent. Soupirant, lassé par tant de stupidité de ma part, je tournais sur moi-même afin de chercher un élément qui aurait pu m’être familier. Ne trouvant rien, je réfléchissais quelques instants avant de décider qu’il était tant que je m’active. Habitué à la forêt, à ses tours et ses secrets, je m’approchais d’un arbre avant de me baisser pour inspecter sa base. Trouvant sans mal l’indice que je cherchais, de la mousse verte et humide recouvrant son écorce, je souriais avant de m’orienter vers le nord grâce à cette indication précise.

Bien que je savais où était le nord, je n’avais aucune idée de ma position par rapport à la ville. J’avais encore un long trajet à parcourir devant moi si j’avais eu le malheur de m’aventurer aussi loin que je le pensais. « Unkas vient ici! » Tournant ma tête vers l’origine de ce cri, j’aperçus un chien déboulé vers moi avant qu’il ne vienne se frotter contre mes jambes. Souriant, je passais ma main sur le pelage de l’animal sans songer au maître qui était en train de le chercher. « Salut... » Relevant les yeux sur la jeune femme qui venait d’apparaître à l’instant, je souriais légèrement en me disant bien que j’avais déjà vu ce chien quelque part. « Bonjour. » Posant un genou à terre, je me mis à caresser le chien plus vivement alors qu’il se mettait à me lécher les joues vigoureusement. « Qu'est-ce que tu fais là? T'es perdu? » Tenant le chien à l’encolure pour qu’il cesse de me lécher, j’hochais la tête avant de dire : « J’aime bien me promener en forêt, mais on dirait que je me suis trop éloigné des sentiers battu. » Me relevant, le chien, Unkas si j’avais bien entendu, se frottait toujours à mes jambes à croire qu’il m’appréciait déjà énormément. « Et toi, tu fais quoi dans les environs ? C’est pas le genre d’endroit où on se promène seul d’habitude. »

_________________

I think I might have inhaled you
Everyone longs to be loved. What can I say to that? But the door to the heart is open and shut, like the warmth of your breath. Everyone longs to be heard, but we tend to get caught in the noise. Oh, what I'd give, how far I'd search, just to hear your voice. I'm not afraid of dying, there's too much to miss in life. But I can't begin to even imagine you not by my side. If this was our last dance, I'd wait in the rain just to see your face. If this was our last chance, I'd ask you to stay for one last dance. ➺ crédit fantaisiie

Revenir en haut Aller en bas
Sora K. Johnson
Sora K. Johnson

« Proud as Moose »


Messages : 7
Date d'inscription : 23/05/2012

Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]   Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Icon_minitimeJeu 24 Mai - 16:21

Il était fréquent que des randonneurs se perdaient en forêt. Il fallait dire que cet endroit était vaste et il y avait toujours des marcheurs plus ou moins expérimentés qui préférait sortir hors des sentiers battus ou bien des petits malins qui s'amusaient à des sortes de "chasse à l'homme" dans le noir afin de ce donner de grands frissons. En général, les autorités locales étaient bonne pour lancer des patrouilles à leur recherche. Fort heureusement, on retrouvait les "casses-cou" assez rapidement et s'en suivait une bonne leçon de morale.
Malheureusement la vaste forêt était aussi un bon moyen pour mettre fin à ses jours. Il ne fallait pas se voiler la face, un grand nombres de jeunes amérindiens en mal de vivre allaient se suicider dans ces bois.
Mais l'heure n'était pas au ressassement des épisodes désagréable de la forêt Chippewa, heureusement que la jeune Sora était tombée sur le jeune homme.

A sa question, Jeremiah répondit qu'il aimait bien se promener dans ici. Curieux...en général les types dans son genre étaient plutôt du genre à jouer à la console de jeu en buvant des bières ou du soda avec des potes. Enfin...nous ne connaissions jamais vraiment bien les gens n'est-ce pas? C'est ce que se répétait assez souvent la demoiselle. Celle-ci n'était pas sauvage envers les autres néanmoins, elle préférait garder à l'esprit que chacun avait une facette qu'il ne montrait jamais à quiconque. Etait-ce le cas de Jeremiah?

Sora fronça légèrement les sourcils en regardant le comportement de son husky. Ce dernier se frottait aux jambes du garagiste, visiblement heureux de le voir. La belle ne comprit pas vraiment son comportement...en général, Unkas était plutôt sur la défensive avec les inconnus. C'était très étrange étant donné que la jeune femme ne connaissait même pas l'inconnu. Ce chien la surprendrait toujours. Alors elle fit claquer sa fine main blanche contre sa cuisse afin que son animal revienne prendre place auprès d'elle.

"Il a l'air de bien t'aimer...c'est bizarre vue que je ne t'ai jamais vue avant."

Bon sauf la fois ou Sora avait éclater ses deux pneus alors qu'elle n'avait put éviter des débris de verres sur le sol. Un pâle sourire vint arquer ses lèvres puis elle ajouta:

"Oh mais je ne suis pas seule, Unkas est avec moi."


Là où elle allait, Unkas venait. Ce dernier n'était jamais vraiment loin d'elle, et comme sa maîtresse, ce dernier était en liberté. Il avait juste un collier mais pas de laisse, jamais. S'il y avait un problème, le canidé serait là pour la protéger et croyez-le ou non, ce dernier pouvait se faire lion si l'on s'amusait à faire du ml à sa jeune maîtresse.
Haussant ses frêles épaules, Sora montra se demanda bien pourquoi est-ce qu'il lui posait la question vue que son appareil photo trônait autour de son cou...mais peut-être que ce détail avait échappé à Jeremiah?

"Je fais de la photo, il y a toujours quelque chose à capturer avec un appareil quant on se promène ici. Tiens d'ailleurs..."

CLIC!

Un petit bruit s'échappa de l'appareil de Sora. Elle avait prit Jeremiah en photo.

"Je marque le coup vue que c'est pas tous les jours que je rencontre quelqu'un dans cet endroit."

Voilà que leur rencontre fortuite et improbable venait d'être immortalisée sur la pellicule. Et celle-ci ne pourrait pas être effacé en cas de protestation de la part du garagiste car la jeune femme, puriste qu'elle était, n'aimait pas les appareilles photo numérique. Mais de toute manière, Jeremiah n'avait pas son mot à dire sur la question...

"Heureusement que mon chien t'as sentit. Parce que sinon je serai passé ici sans te voir et tu serais encore en train de tourner en rond!"


La jeune femme était persuadée que les gens maintenant ne savait plus s'orienter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

« »



Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]   Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenons-nous dans les bois ♪ [Jeremiah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» promenons-nous dans les bois...
» [JDR & GN] Par l'association Promenons-Nous Dans Les Bois
» Promenons nous dans les bois (Enaëlle)
» [Blog] Loys' et Skrall' : promenons nous dans les bois ... ♫♪
» [Partie 8] Promenons-nous dans les bois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indian Spirit Ϟ :: 
 :: Chippewa Forest
-